Etrangers incorporés dans les compagnies de travailleurs

Ils s’agit essentiellement d’Espagnols et d’Indochinois.

Les Espagnols sont des réfugiés ayant quitté leur pays entre 1936 et 1939. A l’issue d’une période d’internement à leur arrivée en France, ils ont été incorporés dans les compagnies de travailleurs étrangers.

Ces périodes d’activité sont validables par l’Ircantec dans les conditions suivantes :

  • l’état des services à valider est établi par le Ministère du Travail,
  • la validation de ces périodes est effectuée sur la base des rémunérations catégorie D selon la procédure archives détruites,
    (en annexe, barème général)
  • la validation est totalement gratuite

 
Les Indochinois ont été recrutés directement dans leur territoire pour travailler en métropole dans les unités spéciales de main d’œuvre indigène.

La validation est effectuée à titre gratuit et réservée aux travailleurs restés définitivement en France.

L’état des services à valider est établi par le Ministère des Affaires Étrangères à Nantes.
_


source : Ircantec - https://baseircantec.retraites.fr/etrangers-incorpores-dans-les-compagnies-de-travailleurs.html