Ircantec Base de connaissances
Base de connaissances

Retraite à taux plein - âge de la retraite

Publié le

La retraite Ircantec   est calculée à taux plein dans les cas ci-après.
(Arrêté du 30 décembre 1970 modifié art.16)

A 65 ans ou plus en fonction de la génération de naissance, sans condition de durée d’assurance.


65 ans pour les affiliés nés avant le 1er juillet 1951
65 ans et 4 mois pour les affiliés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus
65 ans et 9 mois pour les affiliés nés en 1952
66 ans et 2 mois pour les affiliés nés en 1953
66 ans et 7 mois pour les affiliés nés en 1954
67 ans pour les affiliés nés en 1955
67 ans pour les affiliés nés en 1956

A 65 ans quelle que soit la génération et la durée d’assurance et sous réserve d’avoir fait liquider au préalable sa pension à taux plein au régime général ou au régime agricole pour :

La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

A 60 ans ou plus, en fonction de la génération, sous condition de durée d’assurance et sous réserve d’avoir fait liquider au préalable sa pension à taux plein au régime général ou au régime agricole :


Année de naissance Age d’ouverture des droits à la retraite sous condition d’assurance Durée d’assurance en trimestres
1950 60 ans 162
du 01/01/1951 au 30/06/1951 60 ans 163
du 01/07/1951 au 31/12/1951 60 ans et 4 mois 163
1952 60 ans et 9 mois 164
1953 61 ans et 2 mois 165
1954 61 ans et 7 mois 165
1955 62 ans 166
1956 62 ans 166
1957 62 ans 166
1958 à 1960 62 ans 167
1961 à 1963 62 ans 168
1964 à 1966 62 ans 169
1967 à 1969 62 ans 170
1970 à 1972 62 ans 171
à compter de 1973 62 ans 172

La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

La durée d’assurance au sens de l’ordonnance du 26 mars 1982, qui intervient pour la détermination du taux de pension, est constituée par le nombre de trimestres pris en compte par les différents régimes obligatoires de base.

Les périodes décomptées selon les règles propres à chacun des régimes de base sont prises en compte telles qu’indiquées par les caisses du régime général.

Lorsqu’un agent a racheté volontairement des périodes auprès de la sécurité sociale, le nombre de trimestres d’assurance ainsi acquis est justifié par le récépissé du premier versement, ou une attestation de la sécurité sociale précisant l’option de rachat par prélèvement et la période concernée.

Les majorations de durée d’assurance pour les assurés de plus de 65 ans ne permettent pas d’ouvrir droit à une retraite à taux plein avant 65 ans.

En application d’accords communautaires ou bilatéraux de sécurité sociale, les agents affiliés par ailleurs à un régime d’assurance vieillesse étranger peuvent bénéficier de la prise en compte des périodes d’affiliation dans ce régime pour la détermination de la durée d’assurance.

Dans tous les cas, les agents concernés doivent justifier de la durée d’assurance prise en compte en produisant un relevé individuel du
régime général français faisant apparaître le nombre total de trimestres d’assurance.

A compter du 1er janvier 2004, les périodes prises en compte par les régimes des parlementaires et des agents titulaires des services des assemblées parlementaires seront prises en compte dans la détermination de la durée d’assurance tous régimes confondus, pour
l’ouverture des droits à la retraite et le calcul du taux, qu’elles aient
été accomplies antérieurement ou postérieurement au 1er janvier 2004. Ces   périodes n’étaient pas prises en compte antérieurement.

A 60 ans ou plus, en fonction de la génération, quelle que soit la durée d’assurance, dans les situations suivantes reconnues par le régime général ou agricole de sécurité sociale.

Toutefois pour les agents ayant pu ne pas relever de ces derniers régimes (par exemple, les élus locaux), la reconnaissance peut émaner d’un autre régime de sécurité sociale.

  • agents reconnus inaptes au travail par la sécurité sociale.

Pour les ressortissants du régime local d’Alsace Moselle, l’état d’inaptitude est apprécié à partir d’une attestation de la Caisse Régionale d’Assurance Vieillesse (CRAV) de Strasbourg ou d’un autre régime de sécurité sociale,

  • agents dont la pension d’invalidité est remplacée par une pension d’inaptitude.

Leur sont assimilés, les expatriés affiliés au régime volontaire d’assurance vieillesse qui continuent de percevoir leur pension d’invalidité après 60 ans sans qu’elle soit transformée en inaptitude,

  • agents admis à bénéficier d’une retraite anticipée au titre d’une incapacité permanente,
  • anciens combattants et prisonniers de guerre, titulaires d’une pension sécurité sociale attribuée à ce titre,
  • ouvrières mères de familles, bénéficiaires d’une pension de sécurité sociale attribuée en cette qualité.

La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

A partir de 60 ans et plus, en fonction de la génération, quelle que soit la durée d’assurance, aux anciens déportés ou internés de la résistance, anciens déportés ou internés politiques, titulaires de la carte de déporté ou d’interné. Leurs sont assimilés, les patriotes résistants à l’occupation des départements du Rhin et de la Moselle incarcérés en camps spéciaux, sur production d’une carte de "patriote résistant" délivrée par le ministère des anciens combattants.


La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

A partir de 60 ans, quelle que soit la durée d’assurance, pour les salariés victimes de l’amiante en application du dernier alinéa du II de l’article 41 de la loi n° 98-1194 du 23 décembre 1998.

La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

A 60 ans ou avant, pour les salariés du régime général ayant commencé à travailler jeunes et eu une longue carrière, en application des articles L 351-1-1, D 351-1-1 et suivants du code de la sécurité sociale.


La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

Avant 60 ans également et au plus tôt à 55 ans, pour les salariés handicapés en application des articles L 351-1-3, D 351-1-5 et suivant du code de la sécurité sociale. Cette mesure est applicable à compter du 1er juillet
2004 uniquement.

La production préalable de la notification de retraite du régime général ou agricole est exigée.

Carrières mixtes franco-monégasques
Les dispositions contenues dans la lettre circulaire ARRCO-AGIRC du 5 août 2002 - LC N° 2002-36 n’ont aucune portée et d’incidence sur le régime de l’Ircantec.
_