Ircantec Base de connaissances
Base de connaissances

Étudiants hospitaliers

Publié le

Depuis le 1er novembre 1979, les étudiants hospitaliers doivent cotiser à l’Ircantec   (Décret n° 79-910 du 17 octobre 1979). Les services accomplis, en cette qualité, avant la date d’affiliation obligatoire de ces   catégories de personnels sont validables.

Sont concernés :

  • Les étudiants en médecine, les étudiants hospitaliers (anciennement appelés externes), les stagiaires et les étudiants odontologistes cotisent à l’Ircantec sur la totalité de leur rémunération à l’exclusion des gardes et des avantages en nature
  • Les étudiants hospitaliers désignés provisoirement pour occuper un poste d’interne-
  • Les étudiants hospitaliers faisant fonction d’internes (après désignation officielle par l’administration hospitalière). L’indemnité différentielle qu’ils perçoivent est soumise à cotisation Ircantec.
  • Les résidents en médecine (les résidents en médecine poursuivent leurs études dans le cadre de la médecine générale). Ils cotisent à l’Ircantec sur la base de la même assiette que celle des internes en médecine. Ils cotisent donc sur les 2/3 de leurs émoluments forfaitaires mensuels à l’exclusion des indemnités pour gardes et astreintes, des avantages en nature et de toutes autres indemnités.

La durée du résidanat est de 2 ans à temps plein. Ils bénéficient des dispositions prévues pour les internes en médecine ou en pharmacie, notamment en ce qui concerne l’affiliation et les cotisations.